Le vignoble

En conversion BIO depuis 2017.

Le terroir

10ha 17ca  de vignes en  A.O.C Saint-Nicolas de Bourgueil
La majorité des sols sont constitués d’alluvions anciennes et tout particulièrement ici où nous sommes sur des sols sablonneux qui apporte au vin souplesse et élégance.

4ha 15ca A.O.C Bourgueil.

On y retrouve 3 types de sols, argilo-calcaires en majorités puis des graviers, sables et limons. Cela donne au vin plus de caractère.

Le travail des sols

Depuis 2016, le travail des sols est mécanique à 100% pour le respect de notre nature. C’est pourquoi nous ne faisons plus de désherbage chimique.

Notre Approche

La conduite des vignes est différente selon le terroir :

1) L’enherbement d’un rang sur deux.
2) Le travail du sol à 100%.
3) L’enherbement naturel un rang sur deux

Les engrais organiques 

  • Broyage de sarments, apport de marc etc…
  • Correction de l’acidification des sols par chaulage
  • Le labour, celui-ci permet de décompacter, d’aérer le sol puis d’enfouir les matières organiques (feuilles, sarments, marc etc…)

Travaux dans la vigne

La taille : guyot simple  et également l’ ébourgeonnage manuel, un travail important qui permet de déterminer le rendement et la qualité des raisins.

Chaussage d’hiver : Cette technique consiste à emmener un petit monticule de terre pour couvrir la base du pied de vigne ainsi que l’herbe qui s’y trouve. Dans ces conditions, nous protégeons la base du pied des grands gels, de même que nous détruisons l’herbe sans avoir recours à des désherbants…

L’éclaircissage : consiste à couper les grappes encore vertes avant les vendanges pour optimiser la qualité.

L’effeuillage : consiste à aérer la zone des grappes permet d’éviter la pourriture et, ainsi augmenter la qualité du vin.

Traitements phytosanitaires : Grand changement en 2017. En effet, nous n’utilisons plus de produits chimiques de synthèse.

La vinification

Elle s’effectue en cuves thermo régulées, cela permet de travailler dans de bonnes conditions.

Nous disposons de plusieurs paramètres très important pour personnaliser nos vins :

  • L’effet millésime : chacun est vinifié différemment.
  • La durée de cuvaison
  • Les températures de fermentation qui permettent d’extraire puis de fixer les tanins.
  • Les remontages qui sont bénéfiques pour les arômes, la couleur et la charpente du vin.

Et pour finir,

  • La maturité des raisins varient considérablement selon les années, il est indispensable d’en tenir compte afin de ne pas trop extraire les tanins aux caractères organoleptiques végétaux.

Max Cognard s’occupe de la filtration dégrossissante en décembre sur terre blanche (avec un petit débit et une faible pression) de même que pour le rosé.

L’élevage

Tout d’abord, en cuve inox pour la cuvée Estelle afin de respecter les terroirs et le cépage Cabernet Franc. Cependant, les cuvées « Les Malgagnes », « Caudalies » et « Les Tuffes » sont beaucoup plus tanniques, elles méritent un élevage partiel en barrique pour certains millésimes voir total.

Histoire Géologique de l’appellation Bourgueil