Le Berlot’in

Le Berlot’in – rétrospective 2018

2018


C’est un hiver qui démarre sous de bons auspices, du froid, de l’eau et de la neige en ce début février.

Mais une douleur immense et un chagrin incommensurable. Rodolphe nous quitte ce vendredi 30 Mars, après plus de 6 années de combat, une bataille bien déloyale.

Avec le cœur très lourd et meurtri, nous avançons vers l’été qui suit un printemps très favorable à une jolie floraison. Mais ce mois de juin ouvre les hostilités sur une saison estivale très orageuse accompagnée de pluies abondantes entraînant une très forte pression mildiou qui occasionne une très forte pression psychologique. Heureusement que le soleil et de fortes chaleurs s’imposent en cette fin d’été. Nos vendanges démarrent le 20 Septembre pour se terminer le 29 Septembre dans de belles conditions climatiques et un bel état sanitaire dans l’ensemble.

Le millésime 2018 s’inscrira par une qualité remarquable et un vide colossal, énorme, infini !

Le Berlot’in – rétrospective 2016

2016


Malgré une année très difficile et stressante à cause d’une météo capricieuse (gel du 28 avril), nous pouvons aujourd’hui affirmer que ce millésime est bien sympathique. Le vin est friand et gourmand sur de jolis fruits rouges très expressifs. A partager avec ses amis sans attendre!

2015


Une année généreuse en soleil, un bel été jusqu’en septembre. Cela nous a permis de maîtriser l’utilisation des produits chimiques pour les vignes.

Nous avons eu beau temps jusqu’à mi-septembre pour une belle maturité de nos raisins. Seulement la pluie est arrivée apportant beaucoup d’eau, donc un fort risque de pourriture pour la vendange. Cependant avec touts ces imprévus l’année 2015 a été une réussite pour nous, la région et toutes les autres régions de France.

Un millésime qui apporte au vin beaucoup de rondeur, très facile à boire surtout pour la cuvée Estelle qui est toute en élégance. Une cuvée portée sur le fruit et la finesse avec de belles notes de fruits rouges. Un vin à boire dans les  2 ans pour continuer à croquer le raisin.

Les autres cuvées attendent l’élevage, à découvrir l’année prochaine pour nos portes ouvertes 2017.

Le millésime 2015 reste une année de vigneron !!

A bientôt

2013


Des conditions climatiques difficiles toute l’année, de la floraison aux vendanges. Qualité et quantité en dessous de la moyenne des 10 dernières années. Le but a été de faire des vins fins et légers à boire dans les deux ans avec seulement une seule cuvée dans chaque appellation, notamment pour les cuvées Estelle et les Tuffes.

2012


Vendange de bonne qualité (dans la moyenne au niveau de la maturité des raisins pour la région). Quantitativement, il a manqué 25% de la récolte à cause du gel au printemps. Ce sont des vins avec un bon équilibre entre l’acidité, les tannins et l’alcool.

Pour les Malgagnes 2011, 20% futs de 2 à 3 vins. 18 mois d’élevage.

Pour les Caudalies 2010, des barriques de 1 à 3 vins, 30% de chaque et 10% de neuves, 18 mois d’élevage. 100% vendange manuelle.